CONSULTATION SPECIALISEE DE DERMATOLOGIE (CHIEN ET CHAT) (copie) (copie) (copie) (copie) (copie)


 

Comme la médecine humaine, la médecine vétérinaire a beaucoup progressé depuis une vingtaine d'années. Ces progrès ont eu lieu dans de nombreux domaines, et notamment dans la compréhension, les moyens de diagnostic et de traitement des maladies des animaux de compagnie. Ainsi, certaines spécialités sont nées et se sont développées. La dermatologie est une discipline entière de la médecine, qui s'intéresse à l'organe peau. A cause de l'augmentation de fréquence des maladies allergiques, une sous-spécialité, la dermato-allergologie est aujourd'hui à l'honneur chez l'homme comme chez l'animal.

Les vétérinaires sont de mieux en mieux formés à ces disciplines, ce qui permet d'améliorer les soins cutanés prodigués à nos compagnons. Il ne faut donc pas hésiter à consulter pour un trouble dermatologique, voire même pour un conseil cosmétologique.

Quand consulter pour avis dermatologique?

Nous avons vu que de nombreuses maladies cutanées existent chez le chien. Il est donc nécessaire de demander l'avis du vétérinaire en présence de lésions visibles de la peau. Ceci est bien entendu particulièrement évident si votre animal montre des pustules, des plaques, des rougeurs ou des lésions ulcérées. Mais c'est également le cas pour des motifs apparemment banals, comme une chute de poils ou l'apparition d'une boule sur la peau. En effet, ces lésions peuvent signer l'évolution d'une maladie potentiellement grave.

Il faut donc les reconnaître précocement. En outre, la présence de pellicules, d'une peau grasse, d'une mauvaise odeur, si elle ne rétrocède pas à un traitement local (notamment un shampooing adapté) est anormale et justifie également une consultation. Enfin, il ne faut pas oublier que le vétérinaire est l'interlocuteur privilégié concernant la santé de votre chien. Il ne faut donc pas hésiter à lui poser des questions sur l'hygiène ou les modalités d'entretien de la peau. Il saura vous conseiller.

La consultation de dermatologie

Elle se déroule "classiquement". Le vétérinaire vous posera d'abord de nombreuses questions, qui visent à mieux apprécier l'état de santé de votre chien et ses conditions de vie. Il répertoriera les différents traitements administrés, éventuellement les examens déjà réalisés, et le passé médical de l'animal. Cette étape est très importante et peut être longue (une dizaine de minutes). Ce n'est qu'après que le chien est examiné. L'examen se fait dans une pièce bien éclairée. Il consiste à examiner attentivement la peau et le pelage à l'oeil nu et éventuellement à la loupe. Les lésions sont palpées pour apprécier leur consistance. Souvent il est nécessaire d'observer l'ensemble de la peau. Ne vous étonnez donc pas si le vétérinaire inspecte les conduits auditifs alors que vous consultez pour une lésion d'un pied!

Après cette consultation, le diagnostic peut être facile, mais le plus souvent, il est nécessaire de réaliser des examens complémentaires qui permettent de porter nu diagnostic et donc de mettre en place un traitement adapté.

Les examens complémentaires immédiats.


Ils sont variés. Leur but est le plus souvent de mettre en évidence des microbes, des parasites ou des champignons dans la peau.

Le vétérinaire réalise à cet effet des raclages superficiels de la peau, en grattant les lésions avec une petite lame de scalpel, pour observation directe au microscope. Il peut également frotter directement une lame sur les lésions ou aspirer le contenu des lésions avec une seringue et une aiguille. Cette lame sera ensuite colorée avant l'observation microscopique.
En cas de suspicion de mycose,

il est également possible que votre vétérinaire réalise un examen en lumière de Wood. Ceci consiste à observer la peau et les poils dans une pièce obscure grâce à une lampe à ultra-violets. Les poils atteints sont fluorescents, et apparaissent verdâtres. Attention car cet examen n'est qu'une aide au diagnostic et il ne dispense pas de la réalisation d'une culture fongique.

 

 

 

Ces examens sont simples, d'interprétation relativement aisée et de résultat immédiat. Ils sont le plus souvent réalisés sur l'animal vigile (sans anesthésie ou tranquillisation). Ceci vous explique qu'ils sont quasiment systématiquement réalisés en routine.

 

 



Les examens complémentaires semi-immédiats.


Il s'agit en pratique des tests d'allergie (se référer au chapitre sur les dermatites allergiques). Chez le chien, les intradermoréactions sont les plus utilisées. Le principe est simple: il consiste à injecter dans la peau plusieurs substances potentiellement responsables des symptômes, et à observer après une vingtaine de minutes si une réaction positive apparaît. Les réactions positives se manifestent sous la forme de plaques rouges en relief, bien délimitées. Attention car il faut faire la différence entre une réaction positive qui signifie que votre chien est sensibilisé à la substance testée, et les vraies réactions allergiques.

 

 

 

Il est également possible que votre vétérinaire décide de pratiquer des tests épicutanés ou patch-tests. Ces tests consistent à appliquer directement sur la peau les substances allergisantes, à les recouvrir d'un pansement et à attendre 48 heures. Le pansement est alors retiré et les réactions sont lues. Ce test est délicat à réaliser car il ne faut pas que votre chien se gratte pendant les 48 heures précédant la lecture. Il est cependant indispensable en cas de suspicion de dermatite de contact.



Comment votre vétérinaire choisit-il les substances à tester?


C'est tout l'art du dermato-allergologue de décider quels sont les allergènes les plus probablement responsables des symptômes de votre chien. On utilise systématiquement une "batterie" qui comprend les substances les plus fréquemment en cause dans les allergies du chien, mais aussi d'autres molécules en fonction du mode de vie, de l'environnement, des habitudes, des circonstances de survenue des symptômes etc...

Les tests retardés.


Ils nécessitent le recours à un laboratoire, ce qui peut prendre du temps avant d'obtenir les résultats.

Il s'agit des cultures fongiques (pour visualiser des champignons), bactériologiques (pour visualiser des bactéries) et des examens par prises de sang. Dans ce dernier cas de figure, on compte les dosages hormonaux réalisés lorsque l'on suspecte un dérèglement hormonal. Ces dosages peuvent être simples (une prise de sang suffit) ou compliqués, nécessitant une hospitalisation d'une journée.

 

 

 

La biopsie cutanée est un examen complémentaire très utile en dermatologie. Elle consiste à prélever une carotte de peau pour examen microscopique. Le plus souvent il faut réaliser plusieurs prélèvements pour augmenter les chances d'obtenir un matériel représentatif. Une anesthésie locale suffit dans bien des cas, sauf chez les animaux nerveux ou pour les biopsies dans certaines localisations (face, pieds, région périanale). Le prélèvement est envoyé à un laboratoire spécialisé, qui renvoie après quelques jours un compte-rendu à votre vétérinaire. Les résultats vous sont ensuite expliqués lors d'une consultation de contrôle, par exemple lors du retrait des points.


Les traitements


Les traitements utilisés en dermatologie sont doubles: locaux et généraux. Les traitements locaux peuvent être localisés (utilisation de crèmes, de pommades, de laits ou de gels) ou généralisés (shampooings, lotions). Les traitements généraux sont le plus souvent administrés par voie orale, sous forme de comprimés, de gélules ou de liquide à faire avaler. En effet, les traitements sont très souvent longs (plusieurs semaines, plusieurs mois, voire toute la vie pour les maladies chroniques), et le recours à des injections n'est donc pas facile.

Dans tous les cas, même si la réalisation du traitement vous semble difficile, il est nécessaire de le faire soigneusement afin d'améliorer les chances de guérison. Si vous êtes ennuyés car vous ne pensez pas réussir à effectuer les consignes données par votre vétérinaire, n'hésitez pas à lui en parler. Il vaut mieux trouver une autre solution plutôt que de ne pas faire ce qui a été prescrit!